mercredi 31 décembre 2014

L'amour est dans le pré ... et aime les belles méca...nique !!


Attention : Amour et Humour Vache

video

Pour installer un Dumargest sur un nouveau PC

Pour installer un Dumargest sur un nouveau PC

1. Télécharger ce fichier et lancer l’installation sur le C de votre nouveau PC : (comprend Access 2007 en run-time et dumargest = 64 mo)

http://www.dumgest.fr/DuMarGestRt.exe


2. Les données de l’ancien PC :

- Copier tous le c:\dumargest de l'ancien PC sur le c:\ du nouveau pc (qui écrase le dossier de démo qui vient d'être installé)


3. Une nouvelle licence sera demandée :

- M’envoyer par mail le nouveau « code pc », et je retourne une licence gratuite

Quand le ciel nous tombera sur la tête... ou dans nos assiettes !!

Quelques fois, en regardant mes concitoyens, je me dis que certains ont perdu le sens des réalités de leur environnement, et surtout quand ils en changent !!


Samedi dernier, l'épisode neigeux prévu, annoncé en direction ou retour des alpes, a mis en difficulté des voitures... et donc des familles.


Le bon sens paysans, de gens responsables et informés, des locaux des stations de ski disent qu'il faut mieux rentrer dès le vendredi face à cet épisode annoncé (carte du mercredi) :



Eh bien, vous avez le journaliste du 20h00 qui trouve la famille, partie en voiture de location, sans pneu neige ni chaîne... et trouvant le gymnase de Chambéry un peu spartiate !!


Qui est le responsable ??... L'état, le préfet !!!


 La phrase du jour :

 "Cherchons des solutions pour rendre les gens plus responsables, que de gonfler les effectifs de l'Etat pour gérer des problèmes sans solutions (la neige qui tombe !)".


Quand le ciel tombera dans nos assiettes

Nous sommes prévenus également, agriculture, alimentation et climat, nous devons trouver ... des solutions et non pas des responsables ... politiques, Europe ou autres lobbies.



Quand le ciel tombera dans nos assiettes | Marion Guillou | TEDxEMLYON







mardi 30 décembre 2014

Modulation azotée sur blé dur de printemps

Un petit bilan rapide de la modulation azotée sur une parcelle de blé dur de printemps (tablur).
Après un apport fixe sur l'ensemble de la parcelle, en précèdent betterave, le 2ème apport est modulé avec un N-sensor en solution azotée (carte de biomasse) :


Le 3ème apport est modulé avec un N-sensor en solution azotée (carte de biomasse) :




Reste un 4ème apport pour la protéine, en ammonitrate, sans modulation puisque le travail d'homogénéisation de la biomasse est fait avant.




Le solde du bilan de fumure réglementaire est de 60 unités.


Le passage d'un drône confirme, le solde du bilan : 60 unités et ne propose pas de modulation !!



une carte N-sensor faite au moment du fongicide confirme également l'homogénéisation :
 
 
de gauche a droite :

- bleu clair = karur précèdent maïs

- bleu moyen = tablur précèdent maïs

- bleu foncé = tablur précèdent betterave (notre exemple)


Alors est-ce que nous allons avoir un rendement homogène ?

eh bien non, même si nous avons réglé le problème des besoins intraparcellaires en nitrates, le rendement intraparcellaire est lié à beaucoup de facteurs (carte de sol, structure de sol....)


Voici la photo QCab au mètre du passage du drône qui peut ressemblé à la carte de rendement.


La modulation azotée est sans doute la façon la plus facile de rentrer dans l'agriculture de précision.

lundi 29 décembre 2014

Le BigDatAgri ... enfin ou le retour vers l'échec ?

L'annonce d'Invivo permet une relance et au moins une réelle volonté de relancer ce projet essentiel pour notre 3ème révolution agricole : le BigData agricole

Les start-ups sont-elles trop petites ? La normalisation des données est elle un échec avec l'AgroEDI ?


La France est-elle en retard ou aura-t-elle peur, encore une fois, d'autoriser l'emploi de ses données personnelles ?






Pour moi, cette vision du bigdata est trop restrictive, et montre bien que l'on ne peut pas concentrer toutel'information, parce qu'elle n'est pas detenue par un seul, mais repartie chez des spécialistes de la donnée.


Si on reste dans le monde mutualiste agricole, les 3 plus gros gestionnaires de la donnée sont les Coop, les banques et les CerFrance.


Mais les données sont aussi dans les chambres d'agriculture, Arvalis, firmes phyto et engrais, matériel agricole, ministère .... et dans les fermes pour l'essentiel.


La réussite du BigData Agricole est bien dans la pédagogie auprès du propriétaire des données : le paysan, la confiance qu'il porte à ses partenaires historiques et innovants, et le retour des fruits de la production du BigData : donner pour recevoir.

dimanche 28 décembre 2014

Croque-moi ! petites histoires céréaliéres

Pour mon Noël, j'ai reçu un petit bouquin Croque-moi ! Petites histoires céréalières des éditions de passion céréales ...

En 2001, pour les
lettres du pays, j'ai pris ma plume pour répondre à cette règle du jeu :



 
 


J'ai choisi un grain de maïs comme signataire et un cultivateur beauceron comme destinataire.


J'ai écris une saga de 5 lettres sur le passage d'un grain de maïs dans mon pays Loire-Beauce, dont voici la première...

1ère  lettre de LG33.20, grain de maïs, au Beauceron,

Moi, grain de maïs, arrivé en ce début avril dans la bonne terre de Beauce bordant la Loire, aligné avec mes frères, je viens de germer dans cette plaine magnifique. Il y a quelques semaines encore, j’étais sur l’épi de ma mère, une lignée pure sélectionnée par l’homme, accolé à mes 400 frères sur 12 rangées, tous identiques, quelque part dans l’hémisphère sud de notre planète bleue.

Je connais le sens de ma vie : capter la lumière inépuisable de notre soleil, la stocker dans mes grains, dans ma tige, pour que l’homme transmette cette énergie renouvelable à la vie de notre terre. Car nous les plantes, nous sommes les seules à pouvoir transformer, stocker cette énergie, et ma famille, Zea mays est de loin l’une des plus performantes. Certes, je ne suis pas équipé des dernières modifications génétiques comme mes cousins d’Amérique, ce qui explique ma présence en Europe d’ailleurs, mais je ferai de mon mieux.
Mais j’espère avoir toute ton attention pour mener mon développement à son optimum, la réputation de la qualité de travail du Beauceron n’est plus à faire, ma vie est entre vos mains maintenant.

Mes racines ont quelques centimètres maintenant, je trouve à disposition potasse, phosphore et nitrate, et même du zinc, dont je suis si friand, déposé à mon arrivée. Le sol est sain, peu de maladies présentes autour de mon germe qui pointe vers la surface, malgré quelques cailloux, mon traitement fongicide est efficace. Par contre, j’aurais aimé avoir une protection contre les insectes souterrains plus efficace, les taupins se régalent et plusieurs de mes frangins se sont fait croquer !!

Aie !! y’a un taupin qui me mord une racine, bon si je me développe rapidement, je devrais m’en sortir.

Bon, je te laisse, j’ai du boulot, ….je suppose que toi aussi.

Je te recontacterai par GSM (Génétique Semence Message).

LG33.20


lundi 22 décembre 2014

Le lundi, c'est paper.li !!

Retrouver tous les lundis matin à 7h30

ma revue de presse via twitter : 

La feuille à RemDumDum

 les articles, photos, vidéos que vous avez peut-être ratés de la semaine !!

 
Les titres :



Les photos :

Les vidéos :



Vous pouvez même vous abonner, pour avoir un mail, tous les lundis matin à sortie du nouveau numéro et consulter les archives des semaines précédentes :
 
 




vendredi 19 décembre 2014

Commande fongicide blé 2015 !

Chaque année, à cette période, le cultivateur regarde les essais, les nouveautés et surtout fait le bilan de ses réussites.... et de ses échecs de la campagne passée en matière de protection pour ces cultures.
 
 
Comment faire mieux ?
  • mieux en technique
  • mieux économiquement
  • mieux pour l'environnement
  • en restant dans une réglementation dense, .. WAouuuuh !!
pour les fongicides blés, après une pression rouille jaune importante de la souche Warrior, il faut mettre les armes en magasin, surtout si l'hiver reste doux !!



Le cultivateur Beauceron pense programme fongicide Blé Dur de base, et qui sera décliné sur blé tendre également.

 

 

Ma stratégie :

 
  • Le programme est toujours construit à l'envers, par les traitements incontournables de l'épi, des F1 et F2, et enfin se prémunir des attaques précoces (cf. rouille jaune ou septorioses)
  • Ne pas oublier que l'on protége des organes et non toute la plante, donc les applications sont ciblées sur des stades précis.
  • La dose est fonction de la pression (météo, risque annuel) et du délai prévu du prochain stade. OAD maladies et modèles physiologiques sont indispensables pour le raisonnement, la patience !!
  • Raisonner avec des produits commerciaux complets, aujourd'hui les formulations ont beaucoup d'importance, le raisonnement par gramme de matière active n'est plus d'actualité.
  • Pas de raisonnement en budget et IFT en prévision, adaptation au risque de l'année.
  • En dessous de 2/3 de dose, le traitement n'est pas réalisé, pas rentable !!
Reste à choisir les produits les plus efficaces, sur ce tableau Arvalis

et voir également les stratégies Arvalis par région .


Mon choix 2015 :


Stade floraison BBCH 61-65, cible Fusariose/DON et Rouille Brune
 
  • KESTREL 0.6 à 1 L/ha (le plus dosé en prothioconazole sur fusariose et complément pour rouille brune avec le tébuconazole)

    Stade DF BBCH 37-39, cible Septoriose et Rouilles (si présence)
     
    • CERIAX 0.8 à 1.25 L/ha (contient les 3 meilleures matières actives fongicides appartenant à 3 familles différentes : époxiconazole (triazole) + Xemium (SDHI) + pyraclostrobine (strobilurine) et la meilleure formulation)  
     
     
    Stade 2N BBCH 32, cible Septoriose et Rouilles (sur attaque trés précoce et variétés sensibles)
     
    •  OSIRIS WIN 1 à 1.5 L/ha (2 bonnes triazoles (époxiconazole et metconazole) et une super formulation)
       
    •  
       

     

    Conclusion :


    IFT de 0.6 à 3

    Coût (
    tableau Arvalis) 33 à 152 €/ha (soit 1,5 à 5 qx de blé dur)

    Le point de l'économie agricole du Loiret par le CerFrance - Alliance Centre

    Deux ans difficiles pour l'agriculture. Les charges au dessus des produits.

    L'avance de trésorerie de 2012 a permis de passer 2013, mais pour 2014-2015 ?


    74% des exploitations seront dans le rouge en 2014.


    mais il existe une grande variabilité entre les systemes, mais aussi dans les systèmes de production :

    Pour les systèmes céréaliers, le poste produit est la clé du revenu disponible !!



    Produire pour un marché, la qualité et les filières de commercialisation, et donc des prix !!

    Un exemple présent dans notre région,
    la filière
    Mac Donald France et East Balt Bakeries à travers 4 Coop OS.


     J'ai toujours été admiratif du stand McDo au SIA et de leur communication.



    Oui, il y a eu un choc !!
    et donc rien n'est impossible en matière de communication




    mercredi 17 décembre 2014

    Les pollinisateurs en déclin depuis le 19ème siècle !!

    Les abeilles françaises sont frappées d'une mortalité supérieure à la moyenne européenne. C'est le constat, pour 2012-2013, du programme de surveillance européenne de mortalité des abeilles, Epilobee. « Le terme mortalité englobe les colonies encore existantes mais trop affaiblies pour produire », précise Marie-Pierre Chauzat, de la direction des laboratoires de l'Anses, Agence nationale de sécurité sanitaire.

    « En 2012-2013, la mortalité des abeilles en France est de 14,1%, seuls cinq pays ont un plus mauvais bilan », détaille Magali Chabert, du laboratoire de Sophia-Antipolis de l'Anses. Source: www.campagnesetenvironnement.fr E.P. - 16/12/2014



    La raréfaction des insectes pollinisateurs, dont les abeilles, n’est pas une nouveauté. Selon une étude britannique publiée dans la revue Science, le phénomène trouverait ses origines à la fin du 19ème siècle, avec l’intensification de l’agriculture.
    Observée dans tous les pays industrialisés, la surmortalité des abeilles résulte de nombreux facteurs, dont la destruction de l’habitat du fait de l’agriculture qui occasionne une moindre présence de fleurs, de plus nombreuses maladies, ainsi que de certains pesticides. Parmi ces derniers, les néonicotinoïdes, dont la toxicité pour ces insectes n’est plus à démontrer.

    Si les néonicotinoïdes sont les coupables, il suffit de les interdire !!! J'ai essayé de retrouver les années, où ils auraient pu être employés sur ces 3 grandes cultures : tournesol, maïs et colza :

    TournesolMaïsColza
    Gaucho1991-19991991-2005jamais
    Regent ts20042004jamais
    Cruiserjamais2008-20102011


    Force est de constater, sur un siècle, les utilisations potentielles ne permettent pas de mettre en évidence ce lien unique.

    Les pollinisateurs sont essentiels au maintien de la biodiversité et de la productivité agricole, mais la destruction de l'habitat, la perte de ressources de fleurs, et l'utilisation accrue de pesticides sont à l'origine des baisses de leur abondance et de la diversité. Utilisation des documents historiques, nous avons évalué le taux d'extinction des abeilles et espèces de guêpes fleurs visite en Grande-Bretagne du milieu du 19e siècle à nos jours.

    La phase la plus rapide de l'extinction semble être liée à des changements dans les politiques et pratiques agricoles commençant dans les années 1920, avant l'intensification agricole provoquée par la Seconde Guerre mondiale, souvent cité comme le pilote le plus important de la perte de biodiversité en Grande-Bretagne.

    Le ralentissement du taux d'extinction depuis 1960 est peut être dû à la disparition des espèces les plus sensibles et / ou des programmes de conservation efficaces.

    mardi 16 décembre 2014

    J'ai trouvé une bête !!!

     Où !!
    - dans ma pomme de terre !!!




    Larve de taupin

    Mais la larve fait des dégâts, et notamment dans la pommes de terre, mais pas seulement....

    Taupin
    Auximore permet de trouver la bête, mais pas le remède !

    L'observation permet de connaître si les traitements sont appropriés et nécessaires !!


    lundi 15 décembre 2014

    La permaculture, moderne ou ancestrale ?

    Lors de l'OpenAgriFood à Orléans, j'ai eu le privilège d'échanger pendant une heure avec Takao Furuno, paysans japonnais mondialement connu, fondateur du Duck Rice.


    Cela fait 37 ans qu’il est dans l’agriculture. Son entreprise produit du riz et de la viande de canard. Il s’est inspiré d’une méthode chinoise, utilisée 2000 ans auparavant, qu’il a adaptée au Japon et qui consiste à associer la culture avec la zone de vie des canards. 

    De plus s’inspirant du modèle Européen de polyculture-élevage, il clôture l’ensemble des parcelles afin de préserver ses animaux des prédateurs et utilise leurs déjections comme fertilisants. De plus, les canards permettent de réguler les espèces d’insectes et de mauvaises herbes

    La productivité du riz se voit aussi augmenter grâce aux mouvements des canards dans le bassin, jouant un rôle de massage sur les végétaux. Des poissons chats sont également présents dans la rizière et participent à cette biodiversité. Enfin des figuiers entourent la zone.

    Nous avons donc 4 éléments : canards, riz, figues, poissons qui ensemble participent à la production.

    Un cercle vertueux ou une économie circulaire.




    Pour ma part, je lui ai décrit notre agriculture Beauceronne, diversifiée, sécurisée par l'irrigation, production alimentaire de qualité spécifique pour des filières identifiées, et aussi producteur d’énergie renouvelable (diester, bioéthanol de betterave, éolien...).

    Sur les réseaux sociaux, on me parle également de permaculture...




    La 3ème révolution agricole, grâce aux nouvelles technologies va transformer notre agriculture, mais toutes les connaissances acquissent précédemment auront toujours leurs places pour répondre aux nouveaux défis de ce XXIème siècle : produire assez d’énergies renouvelables pour l’alimentation et nos outils.


    dimanche 14 décembre 2014

    Et si on éteignait la télé ?

    L’exposition à la télévision, même quelques minutes, va transformer ces ondes en ondes alpha.

    Notre cerveau est à ce moment-là plongé dans une sorte de veille endormie propice à des phénomènes hypnotiques !

    Les ondes gamma (30 à 100 Hz) : il s’agit de la fréquence optimale de fonctionnement. Ces fréquences sont associées à une plus grande conscience de la réalité et elles augmentent les capacités cérébrales.

    Les ondes beta (12 à 30 Hz) : ces fréquences influent sur la concentration, l’attention. Un déficit de ces ondes est associé à des troubles de l’attentions et au stress.

    Les ondes alpha (8 à 12 Hz) : ces fréquences interviennent pendant la relaxation, la somnolence.

    Les ondes theta (4 à 8 Hz) : ce sont les ondes associées au sommeil avec rêve, au sommeil paradoxal (Rapid Eye Movement), au subconscient, à l’hypnose ou encore la méditation profonde. Notre planète Terre résonne à une fréquence de 7,83 Hz.

    Les ondes delta (0 à 4 Hz) : elles sont liées au sommeil profond, inconscient. Observées chez les bébés et les enfants, rarement chez les adultes.
    Source anti-deprime



    et si on reste le dimanche après-midi devant sa TV .... 

    eh bien vivement dimanche prochain !!

    samedi 13 décembre 2014

    Résidus de pesticides dans les aliments en 2012

    97.,% des aliments de l’UE conformes aux limites maximales de résidus de pesticides

    Les niveaux de résidus de pesticides dépassent les limites maximales autorisées (LMR) dans 2,9% des aliments consommés dans l’UE, selon le rapport annuel de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) publié le 11 décembre 2014.

     
    Dans 54% des échantillons analysés (79 000 au total dans 27 États membres plus la Norvège et l’Islande) aucune trace n’a pu être détectée et dans 26,1% des cas deux résidus de pesticides ou plus ont été découverts. 
     
    La part des produits importés non conformes est cinq fois plus importante (7,5%) que celles des produits de l’UE (1,4%).
     
    Les productions avec les plus forts taux de dépassement des LMR sont des fruits et légumes : brocoli (2,8%), chou fleur (2,1%), raisin de table (1,8%), poivrons (1,4%) et aubergines (1%). Le blé, avec 0,7%, figure parmi les taux les plus bas.
     
    Parmi les produits de pays tiers, les plus forts taux de dépassement des LMR ont été identifiés pour les produits en provenance de la Malaisie (38,2%), du Laos (34,6%), du Cambodge (26,5%), du Vietnam (24,6%), du Kenya (20,6%), d'Inde (19,8%) et de Chine (18,7%).
     
    Source : AGRA Presse 

    Les aliments biologiques ont révélé un taux de dépassement des limites maximales de résidus (LMR) inférieur à celui des produits non biologiques (0,8 % contre 3,1 %).
    L'Efsa a également conclu « qu'il était improbable que la présence de résidus de pesticides dans les aliments en 2012 ait un effet à long terme sur la santé des consommateurs. En ce qui concerne l'exposition à court terme, un risque n'a pas pu être exclu pour environ 0,02 % des échantillons, dans l'éventualité où ces aliments seraient consommés en quantités élevées ».
    source FA


    Alors, c'est beaucoup peut être encore trop diront les plus alarmistes, mais la France (et l'Europe) est un modèle sans doute dans le monde, grâce aux efforts quotidiens des producteurs.

    vendredi 12 décembre 2014

    J'ai rendez-vous avec mon pays !!

    Notre pays Loire Beauce en action


    pour mieux le connaitre : 

    Diaporama de présentation du Pays Loire Beauce du 14.05.2014


    Sandra MARTIN 
    Pays Loire Beauce - 
    2 rue du Dr Henri Michel - 
    45130 MEUNG SUR LOIRE -- 
    Tél : 02 38 46 01 70



    Edition de fiches de sensibilisation à l’urbanisme durable (Pays Loire Beauce)


    Organisation d’un EDUC Tour en Roumanie (Pays Loire Beauce) 


    Reprogrammation - Formation et sensibilisation « parler du changement climatique aux jeunes et aux enfants » (Loiret Nature Environnement) 


    Placer les jeunes du territoire en position de co-auteurs d’un projet théâtral collectif et participatif sur le développement durable et les enjeux du changement climatique (Fabrika Pulsion) 


    Cycle de réunions d'information et d'échanges : animations pédagogiques et éducation à l'environnement et au développement durable dans le cadre périscolaire (URCPIE)
    Le Pays Loire Beauce, relais local du programme de sciences participatives “VIGIE NATURE ECOLE” (Pays Loire Beauce)

    Elaboration d’une mallette, boite à outils à destination des agriculteurs vers les scolaires pour communiquer sur les métiers de l’agriculture et leurs contributions à l’environnement (Chambre d’agriculture du Loiret)

    Aménagement d’un Observaloire et création d’un théâtre de verdure (Beaugency)

    Organisation d’un concert à Cravant dans le cadre du festival des Orgues du Pays Loire Beauce (Cravant)

    Organisation d’un concert à Meung sur Loire dans le cadre du festival des Orgues du Pays Loire Beauce (Meung sur Loire)

    Concert inaugural de l’orgue d’Artenay lors du festival des Orgues du Pays Loire Beauce (Artenay)

    Organisation d’un concert à Beaugency dans le cadre du festival des Orgues du Pays Loire Beauce (Beaugency)

    Organisation d’un concert à Saint Ay dans le cadre du festival des Orgues du Pays Loire Beauce (Saint Ay)

    Acquisition d’un broyeur à végétaux (Sougy) 




    Lancement de l'appel à animations 2015 de la Route du Blé en Beauce :

    A vos crayons pour nous décrire vos animations / expositions sur la saison d’avril à octobre 2015 pouvant s’inscrire dans le programme des animations de la Route du Blé en Beauce…


    Attention pour mémo : la date limite de dépôt des fiches réponses auprès de Cécile VATI, chef de projet Route du Blé en Beauce, est fixée au 31 décembre 2014 afin de nous permettre d’éditer les documents le plus tôt possible dans la saison.

    Soyez nombreux encore cette année à rejoindre la Route du Blé en Beauce… !


    Pour plus d’informations sur la Route du Blé en Beauce, consultez le site Internet  http://www.larouteduble.com/




    Hier, une bonne participation, et des propositions citoyennes.



    jeudi 11 décembre 2014

    Quels nouveaux pouvoir auront les nouvelles grandes régions ?!!

    En réduisant le nombre de régions à 13 en France, le risque pour l’état républicain est de voir des "Baronnies" se redessiner !!?

    L'exemple des feux de cheminée à PARIS et IDF de cette semaine et voilà un autre cas, qui ne manque pas d’intérêt du dogmatisme régional !!

    La coopérative agricole Natéa interpelle le Conseil Régional du Limousin au sujet des pesticides (aller voir sur le web, rien que pour la photo)
    Pour elle, impossible de se passer des produits phytosanitaires comme la Région voudrait l’imposer.

    La coopérative agricole régionale Natéa emploie 300 personnes et regroupe 7.500 adhérents, ce lundi, elle a décidé d’interpeller le conseil régional. La collectivité locale s’engage vers la disparition des produits phytosanitaires dans l'agriculture. Impossible pour les responsables de Natéa, qui disent mener une étude d'impact économique de cette mesure. Par ailleurs les résultats de la coopérative ont chuté de 4,5% cette année, soit une baisse de trois millions d'euros. Une situation difficile qui ne devrait cependant pas entraîner de licenciement au sein de l’entreprise.
    Considérant, les pesticides ne servent qu'à polluer, autant les interdire !!

    Considérant, que je suis seul dans cette commission, VOTE A L’UNANIMITE ..... CQFD !

    mercredi 10 décembre 2014

    Téléthon, OpenAgriFood, action Pays Loire Beauce... des zèbres !!





    Finalement, le succès 2014 du @Telethon_France, montre la cohésion locale au service d'une cause générale, sans état et administration ! @leszebres (mouvement des faizeurs @AlexandreJardin)



    Même chose pour le 1er OpenAgriFood, où le sentiment est de mettre en relation des acteurs de terrain, face à des programmes généraux ou étatisés, ne répond plus à la mutation rapide de notre société mondialisée.

    Retrouvez tous les travaux des ateliers :


    et ma modeste contribution vue par deux étudiantes en journalisme (et déjà tellement formatées)

    mardi 9 décembre 2014

    Des scientifiques accusés d'avoir conspiré pour obtenir l'interdiction de pesticides

    "Un groupe de quatre scientifiques de l'Autorité européenne de sécurité des aliments a conspiré pour présenter des preuves soigneusement sélectionnées sur les dégâts causés par certains pesticides sur les populations d'abeilles dans le but de les faire interdire, résultant des dégâts aux cultures massifs".

    via Breibart.com

     
    Seulement dans la presse étrangère, pour l'instant.... ou pour toujours ?
    encore une preuve de l'organisation des lobbies environnementalistes et de leur puissance de destruction sur une économie, française et européenne.

    Mise à jour par un Blogger, qui a trouvé des notes de réunion sur le web, la presse étrangère en parle et tous les articles sont compilés sur www.forumphyto.fr






    Toujours de source anglaise ou USA, et en allemand
     
    "De nombreux scientifiques ont toujours été sceptique parce que a) les néonicotinoïdes sont principalement utilisés comme traitement des semences ou le traitement du sol et non pulvérisés sur les plantes à fleurs et b) étaient capables de produire des centaines d'études pas de lien de causalité unique entre l'utilisation des néonicotinoïdes et des décès d'abeilles."  source "l'axe du bien" reseau journaliste allemand

    "Au total, l’opération de l’UICN est-elle une fraude caractérisée ? Cela peut se discuter. Il est probable que les scientifiques qui y ont participé, au moins pour la plupart, l’ont fait « de bonne foi ». Mais une bonne foi faussée par un jugement a priori, ce qui est entache fortement leurs résultats sur le plan scientifique.
    Cela montre clairement une nouvelle fois que « l’indépendance » des experts scientifiques des ONG doit au moins être questionnée." conclut forumphyto.fr

     

    Pendant ce temps, pas un mot dans la presse française… et même dans la presse agricole ???.... un comble pour moi !!

    Je découvre avec "cette affaire" UICN, et qu'il existe un comité français http://www.uicn.fr/
     Le Comité français de l’UICN

    Créé en 1992, le Comité français de l’UICN est le réseau des organismes et des experts de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature en France.
    "Il regroupe au sein d’un partenariat original 2 ministères, 13 organismes publics, 41 organisations non gouvernementales et plus de 250 experts réunis en commissions spécialisées et en groupes de travail thématiques.
    Par cette composition mixte, il est une plate-forme unique de dialogue et d’expertise sur les enjeux de la biodiversité, associant également les collectivités locales et les entreprises.
    Le Comité français de l’UICN s’est fixé deux missions principales : répondre aux enjeux de la biodiversité en France et valoriser l’expertise française à l’international."
     
     
    et dans les membres toujours surpris de voir des ministères ?

    Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie
    Direction de l’Eau et de la Biodiversité - 92055 LA DÉFENSE Cedex
     
    Ministère des Affaires Étrangères
    DGM/BPM/NAT - 27, rue de la Convention - 75732 Paris Cedex 15

    Voilà comment sous le conseil d'experts sélectionnés dans un comité, on mène une politique dogmatique loin de la réalité, relayée par des médias bien pensant pour nos citoyens enfermés dans des clichés.
     

    et pendant ce temps là, les abeilles meurent toujours ... d'autres choses !!

     
    mais elles sont toujours plus nombreuses dans le monde (millions de ruches).






    dimanche 7 décembre 2014

    Une matinée chez Promodis

    Tous les cultivateurs connaissent Promodis, de nom le plus souvent

    Et bien, j'ai encore découvert une Coop qui mérite d'être connue encore un peu plus, sans doute !!

    www.promodis.fr



    Coop de concession de machines agricoles de toutes marques de tracteurs, centrale d'achat de matériels, importateur de marques, services à la carte et réseau de dépannage rapide...















    mais aussi leur action pour une meilleure image du monde agricole via une page Facebook :



    Si tous les acteurs du monde agricole communiquent, sans doute que notre métier pourra innover encore plus rapidement pour répondre aux enjeux de notre société et défis de notre agriculture française !!

    Le prix des pâtes, oui mais des ... !

    Blé dur : les stocks mondiaux prévus au plus bas avant la récolte 2015
    Source : blécontact AGPB

    samedi 6 décembre 2014

    Aprés l'échec du capitalisme et du communisme, testons l'écologisme !!

    Comment une doctrine politique peut-elle s'imposer avec tellement de force, pour rendre aveugle notre système démocratique !!!

    dans une démocratie sociétale, durable, disons équilibrée, basée sur une économie RSE (où l'économie est la base), voilà le message que l'on envoie :



    Social côté cœur, économie côté porte-feuille... écologique dans la tête

    Je vous invite à lire cet article en anglais, qui n'est pas facile avec un traducteur web.
    Sur les techniques des lobbies sur les peuples, et donc les politiques, notre démocratie.

    montrant que les lobbies ne sont pas toujours que les méchants industriels faisant des profits et créant de la richesse et des emplois !!

    mais aussi, lire les commentaires, avec les exemples de l'Etat le plus contaminé !? La FRANCE !
    http://www.science20.com/science_20/when_it_comes_to_neonics_activists_understand_pr_better_than_chemical_companies_do-150299#.VIBNVLuSEaQ.twitter

    Comment revenir sur des clichés, des idées coulées dans le marbre (?), comme ici les pesticides interdits depuis plusieurs années qui continuent à tuer MASSIVEMENT les abeilles, et tous les autres OGM, nitrates.... ?

    vendredi 5 décembre 2014

    Application du 5ème programme nitrates... panique chez les conseillers ??


    Je n'avais pas encore perçu
    l'application du 5ème programme au niveau paperasse !!


    au niveau technique (économique et environnement), la messe est dite, c'est un système décroissant.

    Mais quand des techniciens me demandent si DuMarGest est mis à jour pour 2015 au niveau des plans de fumures ?

    - soit le calcul est une usine à GAZ, et impossible à la main

    - soit il y a un marché en OR pour les conseillers en environnement de tous poils !!

    et si vous regardez les documents officiels, vous avez la réponse :
    les deux mon capitaine !!


    - Le programme d’action national + régional qui définit les grandes règles du 5ème programme (calendrier, fractionnement, …)
    http://www.centre.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/AP_consolide_PAR-PAN_cle71a1a7.pdf

    - Le référentiel régional que j’appelle « arrêté GREN » qui définit le calcul de la dose totale avec les coefficients
    http://www.ddaf45.agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/ArreteGRENCentre3complet-signe-140528_cle0396ad-1.pdf

    et donc

    - Le document à remplir, calculer pour chaque îlot (soit x 25 fois pour moi) (loupe conseiller)
    https://drive.google.com/open?id=0BwLRC25BOkwEN2k5TUhoSVJkX3M&authuser=0






    PS : nous sommes chez les fous !!